Protection contre les bruits

Pourquoi la protection contre le bruit?

La perception du bruit est subjective. Une musique qui nous plaît nous semblera moins forte qu’une musique qui ne nous plaît pas, même si le volume est le même. Les tons aigus sont perçus plus fort que les tons graves. Les couleurs influencent aussit notre perception du bruit. Par exemple, les voitures rouges sont perçues plus bruyantes que les vertes. (source: Université de Munich, dans « Die Zeit », 19 août 2004).

Economiser sur les mesures de protection contre le bruit, c’est faire des mauvaises économies. Les mesures d‘assainissement ou de protection contre le bruit appliquées après coup sont généralement compliquées et coûteuses, générant un important investissement financier. Une bonne planification évite bien ces tracas.

Conséquences

Considéré de manière tout à fait objective, le bruit nuit à la santé. Les coûts estimés qu’il engendre et qui sont supportés par la société sont énormes. Selon le niveau de pression coustique, les répercussions négatives suivantes apparaissent:

  • Problèmes de communication et de concentration
  • Difficultés à apprendre et diminution des performances
  • Troubles du sommeil
  • Stress et accablement nerveux permanent
  • Problèmes cardio-vasculaires
  • Augmentation de la pression sanguine
  • Maux de tête
  • etc…

Il existe une série d’autres raisons pour lesquelles il faut accorder une grande priorité à la protection contre le bruit lors de la construction d’un bâtiment:

  • Protection de la sphère privée
  • Respect des lois et des normes
  • Maintien, voire augmentation de la valeur immobilière
  • Garantie pour un habitat agréable même dans un mode de construction plus dense
  • Augmentation de la qualité de vie
  • etc.

Qu’est-ce que le son ?

Le son est formé par les vibrations mécaniques des milieux gazeux, liquides ou solides. Et ce en particulier dans le secteur de fréquences de l’ouïe humaine, avec des fréquences de vibrations de 16 à 20’000 Hz.

Le son qui parvient à nos oreilles est, physiquement considéré, une vibration des molécules d ‹air qui produit de petites oscillations de la pression dans l’oreille. L’intensité du son est donc caractérisée par les oscillations de la pression atmosphérique. Étant donné que celles-ci évoluent dans une grande plage, de un jusqu’à un milliard, on exprime le niveau sonore dans  ’usage courant par une échelle logarithmique avec le décibel (dB) comme unité. Les deux caractéristiques les plus importantes du son sont la pression acoustique (intensité) et la fréquence (hauteur du ton). On parle d’infrason pour une fréquence inférieure à 16 Hz, et d’ultrason pour une fréquence supérieure à 20’000 Hz. Le son se répand dans l’air avec une vitesse de 340 m/s. Cette vitesse varie énormément selon le milieu traversé. Le tableau 1 montre quels milieux conduisent plus ou moins bien le son.

Le bois par exemple est un excellent conducteur du son. Cela souligne l’importance des mesures de protection contre le bruit dans la construction en bois.

Matériau Densité (kg/m3) Vitesse de propagation (m/s)(m/s)
Air (+20 °C) 0 344
Air (-20 °C) 0 319
Caoutchouc 900 – 1’200 50
Liège 200 – 350 430 – 530
Béton 2’300 – 2’500 3’700
Bois parallèle à la fibre 300 – 900 3’500 – 5’000
Acier 7’850 5’000
Verre 2’400 – 2’600 5’000 – 6’000

Le tableau 2 montre le niveau sonore de sources de bruit typiques de la vie quotidienne. Une discussion à 1 mètre de distance est déjà perçue comme un bruit fort ! Malgré le fait que – comme nous l ‹avons déjà mentionné – la perception du bruit est subjective et qu’elle dépend de l’intensité du fond sonore existant, on peut généralement dire qu’en dessus de 40 dB, une augmentation ou une diminution du niveau sonore de 10 dB est perçue comme une multiplication ou une division par deux du volume. Une différence de niveau sonore de 3 dB est  onsidérée comme perceptible, 1 dB de différence est à peine encore audible.

Source de bruit Distance Niveau sonore Sensation
Calme absolu 0 dB Désagréable
Tic-tac d’une montre 20 dB À peine audible
Quartier d’habitation sans trafic 40 dB Bruit modéré
Voiture 10 m 60 dB Bruit fort
Discussion 1 m 70 dB Bruit fort
Klaxon d’une voiture 5 m 100 dB Bruit très fort
Avion au décollage 10 m 130 dB Bruit insupportable

Bon à savoir!

L’être humain n’entend pas tout de la même manière. Le seuil d’audibilité atteint son minimum entre 2’000 et 4’000 Herz. C’est dans cette plage que l ‹on perçoit le mieux les bruits.

Sources de bruits

Dans les logements et sur les lieux de travail, l’être humain est confronté à différentes formes de pollution sonore depuis l’intérieur comme depuis l’extérieur du bâtiment.

Sans oublier les nuisances dues à une mauvaise acoustique des locaux. Les surfaces dites « réverbérantes » réfléchissent particulièrement bien le son et sont responsables de l’écho que l’on connaît bien. Selon les différentes sortes de sources de bruit, nous subdivisons la thématique « Protection contre le bruit » en 4 divisions.

Exemples

Les sources de bruits depuis l’intérieur du bâtiment sont par exemple :

  • La musique et les discussions provenant d’autres logements ou d’autres pièces
  • Les bruits de pas sur les planchers et dans les cages d’escaliers
  • Le bruit des installations techniques du bâtiment, en particulier des installations sanitaires

Depuis l’extérieur du bâtiment, les sources de bruits sont généralement :

  • Le bruit généré par le trafic : trafic ferroviaire, circulation routière et trafic aérien
  • Les différentes formes de pollution sonore industrielle
  • Les bruits de chantiers

C’est justement dans la construction en bois et la construction légère que les mesures de protection contre le bruit sont particulièrement importantes. En voici les principales raisons :

  • Faibles masses => faible isolation acoustique
  • Structures symétriques => résonance
  • Bois => remarquable conducteur du son
  • Carreaux rigides => faible atténuation
  • Liaisons fixes => ponts phoniques et transmission indirecte

En savoir plus à ce sujet

Isolation contre les bruits aériens

La transmission du bruit d’une pièce à l’autre.

 

Plus d’informations

Isolation contre les bruits d’impact

Transmission du bruit à travers des constructions massives.

 

Plus d’informations

Atténuation de la vibration

Atténuation de la vibration contre ou sur un matériau.

Plus d’informations

Atténuation sonore

Amélioration de l’acoustique spatiale.

 

Plus d’informations
Foto du produit: Idikell 4001 / 4021, feuille lourde pour l'isolation contre les bruits aériens et l'atténuation de la vibration

Feuilles lourdes

Découvrez notre large gamme de feuilles lourdes.

Plus d’informations

Physique du bâtiment

À l’intention des personnes intéressées, nous avons présenté les principales bases de la physique du bâtiment de façon succincte et compréhensible.

 

Plus d’informations